• fecofoot
  • Aucun commentaire

CHAN Cameroun 2020 : Fin de l’aventure pour les Diables Rouges

L’histoire s’est répétée.  Comme lors   de la dernière édition au Maroc et  à la même étape de la compétition, les Diables Rouges ont été contraints à quitter le tournoi. Ils se sont inclinés aux tirs au but 4-5 cette fois-ci  devant les Aigles du Mali lors du premier quart de finale de la 6e édition du Championnat d’Afrique des nations après un nul de 0-0 après prolongation

La balance de la loterie encore elle s’est penchée en faveur des Aigles.  C’est donc le Mali  qui disputera les demi-finales. Les Congolais rentrent à la maison  même s’ils  n’ont pas à rougir de leur participation à cette édition. Ce qui est cruel, ce n’est que sur le fil que ces   Diables Rouges ont failli à leur mission primordiale: se qualifier  pour les demi-finales. La faute à un tir au but étrangement non cadré par l’un de leur meilleur joueur de la compétition  notamment Prince Mouandza Mapata, lequel raté  a plombé toute l’équipe.

Et pourtant dans cette rencontre, les Congolais n’ont rien lâché. Ils ont prouvé qu’ils méritaient bien leur place pour les quarts de finale de ce CHAN.   .  Les hommes de Barthélémy Ngatsono ont avaient mis tous les ingrédients nécessaires pour se montrer à la hauteur.  Tactiquement, ils ont  réussi à déjouer une et  aussi joueuse équipe de Mali  qui marquait à chaque match. 

Les Congolais ont été plus proches d’un exploit surtout en première période où ils ont procurés les meilleures situations à l’image de frappe puissante et flottante de Prince Mouandza détournée difficilement par le gardien  malien (16e minute). Mouandza encore lui  aurait puis être décisif sur un centre repoussé par le gardien  à la 32e minute mais  Bintsouka qui arrivait lancé  n’a pas réussi  à redresser en touchant le petit filet extérieur.  

Les Diables Rouges n’ont  pas été chanceux  à cinq minutes de la fin de la prolongation sur l’action de  Yann Moukombo. Son crochet réussi,  plus la frappe enchainée, a été malheureusement  détournée de justesse par un pied malien.

Ce n’est pas seulement les joueurs de champ qui ont été la hauteur. Pavhel Ndzila lui aussi. Très  inspiré dans les buts, il  a  multiplié les parades  sur les rares opportunités maliennes. Malheureusement pour lui, il n’a pas pu rééditer cet exploit lors des tirs au but. Les Diables Rouges s’inclinent mais avec leurs armes, ils ont réussi à séduire.

Auteur : fecofoot