• fecofoot
  • Aucun commentaire

Les membres des commissions spécialisées reçoivent les documents de travail

Elu au cours de la dernière assemblée générale à Pointe-Noire, les membres des commissions spécialisées de la Fédération Congolaise de Football ont officiellement pris leur fonction le 3 juin.

Pour symboliser leur prise de fonction, le président de la FECOFOOT  a remis à chaque président de commission (recours, éthique et discipline) les documents de travail notamment les Statuts et règlements de la FECOFOOT, tout en leur souhaitant bon vent dans leurs nouvelles fonctions

Dans la foulée, Jean Guy Blaise MAYOLAS, les a informés de la  volonté  de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) de mettre en place son propre tribunal. « La FIFA a décidé  de prendre les choses en main. Elle est en train de mettre en place son propre tribunal pour éviter que nous fassions toujours recours au Tribunal Arbitral du Sport. Il a nous été envoyé un document dans lequel on demande à chaque fédération surtout à vous les présidents des commissions qui veulent postuler pour être membres de ce tribunal de se faire connaitre. Il y’a cependant des critères à remplir », a précisé le président de la FECOFOOT.

Le président de la FECOFOOT  a également souhaité que soit mise en place une   commission de dix personnes  en vue de doter la FECOFOOT d’un code d’éthique conformément aux exigences de la FIFA.

« Nous avons un grand problème en ce qui concerne la commission juridique de la FECOFOOT. Nous n’avons pas de code d’éthique parce qu’aujourd’hui la FIFA demande à chaque fédération d’élaborer son code d’éthique. Nous devons mettre en place une commission. Nous avons déjà le code éthique de la FIFA et  celui du Cameroun. Nous allons  vous les remettre au temps opportun pour que vous puissiez vous en inspirer. Vous allez mettre en place,   une commission  qui travaillera sur ces documents pour que nous ayons un code d’éthique de la FECOFOOT », a  t-il déclaré.

Devenu caduc, l’ancien code de discipline  de la FECOFOOT mérite d’être réactualisé afin de lui permettre de répondre aux normes actuels, a souhaité le président de la FECOFOOT.

« Toutes les trois commissions doivent travailler ensemble pour essayer d’aller vite. Le moment venu, les  présidents des commissions devront se réunir pour mettre en place une autre commission de dix personnes. Nous avons au moins un mois pour élaborer un document qui sera soumis à l’appréciation de la FIFA », a-t-il expliqué.

Il a par ailleurs remis la  balle du côté des commissions tout en leur précisant que dans le  football congolais, il y a beaucoup de problèmes d’éthique et d’interprétation des textes  qui entrainent plusieurs  recours

Auteur : fecofoot