• fecofoot
  • Aucun commentaire

Éliminatoires de la Coupe du monde Qatar 2022 : le Congo joue gros contre le Sénégal

Les Diables Rouges jouent gros ce mardi en affrontant au stade Alphonse-Massamba-Débat, les Lions de la Teranga du Sénégal, le favori du groupe en match comptant pour la deuxième journée des éliminatoires de la Coupe du monde Qatar 2022. L’enjeu : la première place du groupe. 

La dernière prestation du Sénégal à Brazzaville s’était soldée par un match nul de zéro  but partout. La victoire de la Namibie à Lomé face au Togo met une énorme pression sur les épaules des Sénégalais. Raison pour laquelle,  Paul Put animé par la volonté de reconstruire une équipe des Diables Rouges s’attend à un match très compliqué. « Le match va être difficile parce que le Sénégal est l’une des meilleures sélections en Afrique. C’est une équipe qui joue depuis 4 ou 5 ans ensemble alors que nous sommes en train de construire une vraie équipe pour bien assurer notre futur, mais de toutes les façons, nous allons jouer avec le cœur en pensant à notre public. On va tout faire pour sortir un bon résultat. Cela va être compliqué mais nous ne devons pas avoir peur. Nous allons jouer sans complexe pour avoir un bon résultat », a déclaré le sélectionneur des Diables Rouges la veille du match.

Après le match nul d’un but partout face à la Namibie, les Diables Rouges ont bien répété leurs gammes. On y a noté beaucoup d’amélioration. Et l’esprit d’équipe recherché par le sélectionneur y est. Pour leur dernière séance d’entraînement ce lundi au stade Alphonse-Massamba-Débat, Paul Put a eu  un effectif  presque complet seul Nolan MBEMBA manquait à l’appel. Le joueur a senti une  légère douleur abdominale, peu avant l’entrainement  et a été laissé au repos pour mieux récupérer.  Malgré  cela, ses joueurs ne semblaient pas  être perturbés par l’enjeu de la rencontre. Bien au contraire, ils sont déterminés à  donner le meilleur d’eux –mêmes sur le terrain pour obtenir un bon résultat face à l’une des meilleures sélections africaines.

« Le moral est au beau fixe car on a travaillé depuis le début de la semaine sur ce match contre le Sénégal. On a eu une très bonne réaction en seconde mi-temps contre la Namibie.  On sait que cela a été insuffisant. Mais on a beaucoup discuté avec le coach et  le groupe, donc on a envie de rester sur l’image positive de la deuxième mi-temps du match contre la Namibie  et essayé de faire une  belle prestation contre le Sénégal », a assuré Dylan Saint Louis.

Morgan Poaty qui s’apprête à vivre ses premières émotions avec le maillot de l’équipe nationale a lui aussi témoigné.   « C’est une grande fierté pour moi et toute ma famille notamment pour mon père qui est d’ici. C’est une grande fierté d’avoir pris connaissance avec le groupe, d’avoir fait mes premiers pas ici, d’être venu avec l’équipe pour affronter une belle équipe du Sénégal donc je suis vraiment très fier et très content », a déclaré Morgan POATY. « Je pense qu’il faudra aborder le match comme les combattants, avec des qualités qui sont les nôtre. On est une très belle nation, il faudra le montrer sur le terrain », a-t-il ajouté.

Comme il est de coutume, Hugues NGOUELONDELE, le ministre des Sports a rencontré les joueurs, la veille du match  pour les exhorter à la victoire le mardi contre le Sénégal. Les Diables Rouges ont promis de traduire ses instructions sur le terrain.

Auteur : fecofoot