• fecofoot
  • Aucun commentaire

Diables Rouges : Paul PUT réaffirme sa volonté de reconstruire une équipe plus forte

Le sélectionneur des Diables Rouges a animé le 2 octobre une conférence de presse au cours de laquelle, il a beaucoup insisté sur  sa volonté de reconstruire une équipe des Diables Rouges plus compétitive

« Nous sommes en train de reconstruire une équipe avec de nouveaux joueurs dont la moyenne d’âge est la  plus basse  des autres sélections de notre groupe. Cela prendra certes du temps, mais  Je suis quelqu’un qui fait beaucoup confiance à une équipe à construire. J’ai besoin de temps pour convaincre de nouveaux joueurs pour avoir une idée nette  », a expliqué Paul PUT lors de la conférence de presse de la présentation de la liste des Diables Rouges retenue pour la double confrontation contre  les Eperviers du Togo des 9 et 12 octobre à LOME et à BRAZZAVILLE.

Troisièmes de leur groupe, les Congolais ont l’obligation de réaliser des bons résultats lors de ces deux prochains matches pour se relancer.  Pour cette double confrontation face aux Eperviers,  PAUL  PUT  s’est montré très confiant.

« Le  Togo est presque  dans la même situation que nous. Il est en train de construire une nouvelle équipe. C’est donc à nous de montrer ce que nous voulons. Je veux une équipe qui se rendra à Lomé pour donner le meilleur d’elle-même. Comme contre la Namibie et le Sénégal, personne ne dira qu’on n’avait pas vu une équipe qui n’était pas motivée. J’ai vu des joueurs qui avaient vraiment envie. C’est sur ce point que nous allons nous appuyer. La sélection qu’on a faite, c’est pour avoir une équipe qui peut se donner à fond même si les déplacements ne sont jamais faciles en Afrique. Nous allons tout faire pour avoir des bons résultats. J’ai confiance en cette équipe », a commenté le technicien Belge.

Avec  cinq points de retard pris sur le Sénégal, l’actuel leader du groupe, le Congo n’a  peut être plus son destin entre les mains dans ces éliminatoires de la Coupe du monde. Mathématiquement Paul PUT y croit toujours.

  « Dans le football tout peut arriver comme en témoigne  le parcours que j’ai fait avec le Burkina Faso. Nous avons perdu le premier match sur tapie vert avant de concéder un match nul sur le second. Après nous avons  enchainé des résultats qui nous ont qualifié pour les barrages », a-t-il fait savoir.

Quoi qu’il arrive dans cette campagne,  les enjeux pour Paul PUT dans ces éliminatoires sont ailleurs. Car il  a clairement expliqué que  cette campagne servira de tremplin pour préparer les  éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations.  « Mais voyons la réalité en face. Nous avons le Sénégal qui est l’une des meilleures équipes d’Afrique. Nous devons être réalistes. Car le  plus important pour moi c’est de reconstruire une équipe avec des nouveaux joueurs. Nous sommes en train de nous battre pour  mettre en place une équipe qui sera prête pour affronter la Coupe d’Afrique. C’est le plus important. Tout le monde peut participer aux  éliminatoires de la Coupe du monde. Nous sommes encore à l’étape de convaincre les joueurs et cela va prendre du temps. Mais nous allons arriver

Auteur : fecofoot