• fecofoot
  • Aucun commentaire

Diables Rouges A’ : Paul PUT met les joueurs locaux dans le bain

Le sélectionneur des Diables Rouges entend créer les conditions pour permettre à ses poulains de livrer les matches de hautes factures respectivement contre la Namibie  et le Sénégal sans perdre de vue  les éliminatoires du Championnat d’Afrique des Nations (Chan).

C’est dans cette vision que Paul PUT a animé un stage avec les joueurs locaux qui s’est clôturé le 4 novembre au stade Alphonse-MASSAMBA-DEBAT. Le coach  a  salué  une légère amélioration par rapport au dernier stage  tout en déplorant  le manque de temps pour bâtir une équipe à la taille des ambitions.

  « Je vois une légère progression mais  le temps n’est pas suffisant. Ce  n’est pas tout le temps que tu as la chance de faire un stage d’une semaine. Si nous connaissons la date du CHAN et  qu’on m’accorde trois ou quatre semaines, je vais bien préparer l’équipe. Mais il faut aussi être honnête,  comme il n’y a  pas de championnat, je me suis appuyé sur les joueurs des Diables Noirs et de l’AS OTOHO alors qu’il y’a   d’autres joueurs qui jouent dans d’autres équipes  qu’il faut suivre pour le CHAN. Je dois choisir les meilleurs joueurs et les doubler à chaque poste.  Le championnat va me permettre de bien les suivre avant le prochain regroupement », a commenté le technicien belge.

 Paul PUT a par ailleurs soutenu  sa politique   de rajeunir l’équipe en vue d’avoir des meilleurs résultats lors des prochaines échéances. «  Nous essayons de former un groupe qui sera prêt pour la coupe d’Afrique et en même temps pour le chan. Pour les deux prochains matches, on doit faire le maximum pour faire de bons résultats contre la Namibie et le Sénégal », a  déclaré le sélectionneur.

L’organisation de ce stage  ainsi que d’autres  qui vont être programmés,  vont  selon lui, permettre  aux joueurs locaux  d’apprendre sa philosophie de jeu et sa  méthodologie de travail en vue de postuler à certains postes qui manquent de doublure en équipe A.

« Je pense que c’est très bien pour eux qu’ils rentrent  dans le groupe  afin de pouvoir prouver aussi  qu’ils sont les meilleurs. Ils doivent apprendre des choses durant les  stages  pour s’améliorer  et  aussi aider  pas seulement l’équipe du  CHAN , mais aussi l’équipe A  à avancer   surtout pour ceux qui auront la chance de jouer les matches contre la Namibie et le Sénégal ».

Auteur : fecofoot