placeholder

Coupe de la Confédération : l’AS Otohô assure l’essentiel

A défaut de faire le plein de confiance à domicile, l’As Otohô s’est contentée d’une  courte victoire 1-0, le 28 novembre au stade Alphonse-MASSAMBA-DEBAT  face à Gor Mahia du Kenya en match aller du tour de cadrage de la Coupe de la Confédération. Le représentant qui  a son destin en main devrait élever son niveau…

A défaut de faire le plein de confiance à domicile, l’As Otohô s’est contentée d’une  courte victoire 1-0, le 28 novembre au stade Alphonse-MASSAMBA-DEBAT  face à Gor Mahia du Kenya en match aller du tour de cadrage de la Coupe de la Confédération. Le représentant qui  a son destin en main devrait élever son niveau de jeu pour  garantir une place dans la phase de poules. 

Après une première mi-temps très poussive, le représentant congolais a su  régler la mire en seconde période  pour forcer la décision.  En panne d’inspiration en première mi-temps, l’ AS Otohô a cette fois  multiplié les actions franches qui lui auraient permis de l’emporter  même par un score sans appel. 

Moïse Nkounkou allume la première mèche à la 58e minute.  Sa frappe enveloppée, oblige le gardien kenyan à  effectuer un arrêt de grande classe. Ce  n’est qu’une partie remise puis que dans les minutes qui suivaient Roland OKOURI  d’une reprise de la tête, a donné l’avantage aux locaux à la 63e minute. Mise dans un tel confort, l’équipe a poussé pour  donner plus  d’ampleur à cette victoire mais la frappe de BISSIKI MAGNOKELE  s’écrasait sur la barre transversale à la 73e minute.

 Chandrel MASSANGA entré en cours de jeu, a cru faire le geste juste avant de voir   sa frappe fuir le cadre à la 82e alors que le gardien était battu. Autant de maladresses qui ont mis le coach Alou BADRA DIALLO dans tous ses états.

« C’est une victoire 1-0 mais je pense qu’on pourrait marquer un deuxième but pour se mettre à l’abri parce qu’on a la possibilité de le faire. Les bons joueurs sont ceux qui savent tuer le match au bon moment.  Combien de fois on a eu des occasions ! Cela ne doit marcher comme ça. Là on doit centrer on dégage. C’est désolant. Nous allons jouer le match retour et nous ne savons pas ce qui nous attend. Mes joueurs  doivent s’appliquer. On doit encore travailler par ce qu’il nous a manqué l’application et le sang froid. Il reste un match retour. On va se battre pour aller chercher la qualification au match retour », a commenté l’entraîneur de l’As Otohô à la fin du match.

Auteur : fecofoot