placeholder

Eliminatoires Coupe du monde féminine U-20 : les Diables Rouges s’inclinent lourdement

Les  dames congolaises se sont inclinées lourdement lce dimanche 5 décembre au stade Alphonse-MASSAMBA-DEBAT 0-4 face aux Super falcons du Nigeria en match aller  du troisième tour des éliminatoires de la Coupe du monde des moins de 20 ans  Costa Rica 2022. Le résultat reflète la physionomie du match car les Nigérianes  ont dominé de…

Les  dames congolaises se sont inclinées lourdement lce dimanche 5 décembre au stade Alphonse-MASSAMBA-DEBAT 0-4 face aux Super falcons du Nigeria en match aller  du troisième tour des éliminatoires de la Coupe du monde des moins de 20 ans  Costa Rica 2022.

Le résultat reflète la physionomie du match car les Nigérianes  ont dominé de la tête aux épaules, les  débats. N’eut été la gardienne congolaise, le score allait être plus conséquent.  Christ MABA ZITA a sorti un arrêt reflexe à la 23e minute sur la reprise de la tête de Mercy IDOKO, retardant de quelques minutes l’ouverture du score. A force de résister, les Congolaises ont fini par concéder l’ouverture du score de Merci IDOKO à la 31e minute. Elles ont fait le dos rond à la pause (0-1) avant de se faire punir à la reprise quand les attaquantes nigérianes ont élevé leur niveau de jeu.

Sabastine Flourish CHIOMA a doublé la mise à la 47e minute.  Elle a provoqué à la 50e minute, un penalty transformé une minute plus tard par  Esther Chinemerem ONYENEZIDE.  Deborah Ajibola ABIODUN a donné plus d’éclat à cette victoire en inscrivant le 4e but d’une frappe de plus de 25 m.     Les Congolaises sont très mal embarquées dans cette course à la qualification pour le mondial. Pour un sursaut d’orgueil, Berjona MBEMBA a promis des améliorations pour la manche retour.

« On vient de découvrir l’adversaire. Je pense que lors de la manche retour nous allons améliorer certaines choses qui n’ont pas marché. Au match retour, nous allons  présenter une copie différente de celle de la manche aller. Nous devons nous améliorer. Le football a ses réalités et le match étant un instructeur, il nous permettra de corriger nos faiblesses en se mettant résolument au travail. Le Nigeria est une grande nation de football on le reconnait et  pour grandir, il faut jouer avec les grands », a commenté la coach des Diables Rouges.

Auteur : fecofoot