placeholder

Football des jeunes : le Championnat National U-17 officiellement lancé

 Le président de la Fédération Congolaise de Football a procédé ce 12 mars au stade Alphonse-MASSAMBA-DEBAT au lancement du championnat national U- 17. En match inaugural, le Club Athlétique Renaissance Aiglons (Cara) a écrasé Interclub 4-0 puis en seconde explication, les Diables Noirs ont eu raison de l’AS BNG sur un score étriqué 1-0. Au…

 Le président de la Fédération Congolaise de Football a procédé ce 12 mars au stade Alphonse-MASSAMBA-DEBAT au lancement du championnat national U- 17.

En match inaugural, le Club Athlétique Renaissance Aiglons (Cara) a écrasé Interclub 4-0 puis en seconde explication, les Diables Noirs ont eu raison de l’AS BNG sur un score étriqué 1-0. Au cours de la cérémonie, Jean Guy Blaise MAYOLAS a pris l’engagement de mettre plus d’actions sur le football à catégorie d’âge pour relancer le football congolais en perte de vitesse.

« C’est un défi qu’on avait lancé depuis la saison dernière. Et cette fois-ci, nous mettrons plus d’actions sur ce football des jeunes pour  la relance de notre football. Nous avons intérêt à mettre les mécanismes d’organisations sains et propres pour relever le défi », a-t-il déclaré. Ce championnat a-t-il expliqué va se disputer en deux poules (Brazzaville et Pointe-Noire). Les deux équipes championnes de chaque zone,   vont selon lui disputer un mini tournoi avec toutes les équipes issues des centres de formation de football. « Le championnat se joue en deux groupes. Nous sommes en train de refléchir à la fin,  comment organiser un mini tournoi qui va regrouper les deux équipes championnes plus les équipes des centres. Nous allons recenser tous les centres que nous avons au niveau national. Ils viendront jouer un tournoi à Kintélé », a indiqué le président de la FECOFOOT.    La  compétition rappelons-le, met aux prises les équipes U-17 des clubs engagés en Ligue 1. La participation  est la condition sine qua non pour avoir une subvention de la FECOFOOT. Pour lier la parole à l’acte, Jean Guy Blaise MAYOLAS a remis les chèques d’un montant de 2.500.000 Francs Cfa aux représentants des équipes U-17. Il a par ailleurs insisté sur le respect de l’âge. Pour preuve, quatre joueurs ont vu leurs licences être retirées pour les besoins d’enquête.

« Le règlement à ce point est clair. Nous avons retiré la licence  aux quatre joueurs. Nous avons demandé au secrétaire national de la Ligue  d’aller lundi matin vérifier les pièces d’état civil. Et si c’est avéré que ces joueurs ont plus de 17 ans, l’équipe paiera le prix. Nous voulons que les dirigeants des équipes soient sincères avec le football. Tricher, ces jeunes n’ont pas besoin de  cette politique. Nous devons mettre du sérieux parce que les bénéficiaires de demain ce sont eux.  Les jeunes qui jouent aujourd’hui remplaceront ceux qui jouent en Ligue 1 », a-t-il commenté. « Pour le respect de l’âge,  il  y a d’abord une inspection visuelle mais pour les cas suspects, on va retenir la licence jusqu’à aller faire  le test IRM. Le président de  la fédération a dit mettre les moyens pour cela. Personne n’échappera et la sanction suivra puisqu’il y a un règlement intérieur qui le dit », a ajouté  Celestin Jonas APELE 

 Le président de la Ligue Nationale de Football des Jeunes  a lui aussi salué la relance du football des jeunes. Car dit-il, le fondement du football  c’est d’abord ces jeunes.« Nous sommes contents de voir des équipes des jeunes  qui sont véritablement des jeunes. On va veiller à ce qu’il en soit ainsi  puis qu’une fois quand ils sont fichés durant tout  leur parcours, on va les suivre pour qu’on espère demain qu’on ait des groupes unis et qui déjà  jouent ensemble longtemps pour que nous ayons une équipe enfin nationale », a-t-il précisé.

  Pascal Akouala Goelot a félicité la FECOFOOT pour l’initiative. « C’est une catégorie à partir de laquelle on peut créer et mettre en route tout un projet d’une nation en ce qui concerne le football. Ce que la FECOFOOT a mis en place s’il est  bien suivi dans cinq à dix ans, peut faire en sorte que   le niveau de notre football  s’élève », a souligné le conseiller aux sports du Chef de l’Etat.

Auteur : fecofoot